Le Psychologue : recrutement, carrière, ancienneté



Devenir psychologue nécessite d'avoir une connaissance correcte de son plan de carrière : que va-t-on faire, que doit-on espérer? A l'entrée à l'Université, beaucoup d'étudiants se voient travailler en institutions publiques, sans se douter que ce secteur est très sélectif, et que la majorité des nouveaux psychologues vont parfois prendre plusieurs années avant de décrocher une situation stable d'emploi.

Les psychologues cliniciens sont généralement recrutés :

Par concours sur titres, principalement dans la fonction hospitalière

Le concours sur titres est le mode normal de recrutement dans la fonction publique hospitalière pour le corps des psychologues. A l'AP-HP, ce concours est ouvert par le Directeur Général : celui-ci fixe la composition du jury. 

Peuvent faire acte de candidatures, les personnes :
- Titulaires de la licence et du mastère de psychologue ou de la licence en psychologie obtenue conformément à la réglementation antérieure à l'application du décret n° 6.412 du 22 juin 1966 relatif à l'organisation des deux premiers cycles d'enseignement dans les facultés de lettres et sciences humaines, qui justifient en outre de l'obtention de l'un des diplômes d'études supérieures spécialisées en psychologie ou de l'un des titres figurant sur une liste fixée par arrêté du 1er août 1996 relatif aux titres exigés pour l'accès au concours sur titres de psychologues de la fonction publique hospitalière.
- Titulaires de diplômes étrangers reconnus équivalents aux diplômes mentionnés ci-dessus.
- Titulaires du diplôme de psychologie délivré par l'école des psychologues praticiens de l'Institut Catholique de Paris.

Les candidats doivent être âgés de 45 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours. Cette limite d'âge peut néanmoins être reculée (voir dispositions législatives et réglementaires en vigueur). 

Sous Contrats à Durée Déterminée, sous certaines conditions. (cf décret n° 91.155 du 6 février 1991)

Pour les psychologues exerçant des remplacements momentanés (dans la réalité, il faut vous attendre à ce que cette règle ne soit pas toujours respectée...)

Sous Contrats à Durée Indéterminée, sous certaines conditions. (cf décret n° 91.155 du 6 février 1991)

- pour les psychologues dans l'attente de l'obtention du concours.
- pour les psychologues ayant dépassé la limite d'age.
- pour les psychologues exerçant à temps non complet.

le recrutement par vacations (personnels horaires) n'existe plus depuis 1991 ; la situation des personnels devait se régulariser soit par leur titularisation (liste d'aptitude), soit par leur contractualisation. Les psychologues non titulaires sont en nombre importants à l'AP-HP. Leur engagement horaire est très variable : de quelques heures par semaine à l'équivalent d'un temps plein. Les psychologues horaires ou contractuels à temps non complet sont rémunérés actuellement à un taux horaire équivalent au 2ème échelon du grade de psychologue, classe normale (mais sans les primes). Les contractuels à temps complet sont rémunérés sur la base du 1er échelon de psychologue mais bénéficient de la prime semestrielle (base indiciaire).

Les contrats proposés par l'AP-HP en 1995 pérennisaient la situation des vacataires : pas de prise en compte des services antérieurs effectués à l'AP-HP, aucun déroulement de carrière... Les psychologues vacataires dans leur grande majorité ont refusé de signer ces contrats et ont exigé l'ouverture de négociations pour l'obtention de véritable contrat. Après deux ans de discussions avec l'AP-HP, et ensuite avec le ministère du budget, la situation s'est débloquée : de nouveaux contrats ont été proposés intégrant partiellement les revendications formulées par les professionnels (note directoriale AP-HP du 8 octobre 96). 

La reprise d’ancienneté

Les psychologues qui antérieurement ont occupé des fonctions de psychologues : en qualité de titulaires, stagiaires, non titulaires (vacataires, contractuels...) dans la fonction publique (à l'AP-HP ou autres....) ou un établissement de soins public ou privé, bénéficient à l'occasion de leur titularisation, d'une reprise intégrale de leurs services antérieurs (protocole Durieux). Cela se traduit normalement dès la nomination dans le corps concerné, donc dès leur mise en stage, sans attendre leur titularisation d'un gain d'échelon.

Le déroulement de carrière

Le corps des psychologues, classé en catégorie A, comporte deux classes :
- les psychologues de classe normale comprenant 11 échelons,
- les psychologues hors classe comprenant 7 échelons.

Peuvent être nommés au grade de psychologues hors classe, dans la limite de 15% de l'effectif du corps, (exclusivement du nombre des titulaires)
- Sur liste d'aptitude, après avis de la commission administrative paritaire, les psychologues de classe normale ayant atteint le 7ème échelon
- Les psychologues contractuels à durée indéterminée supérieure du mi-temps peuvent obtenir (après évaluation) une revalorisation de leur taux horaire tous les 3 ans d'un maximum de 6%.