Le test de Stroop - l'expérience



Voici un petit aperçu d'une expérience classique de psychologie, le test de Stroop. Celui-ci a été décliné sous plusieurs formes depuis l'expérimentation princeps : en théorie, chaque processus cognitif automatisé peut entraîner des interférences détectables avec un test adéquat.

Expérience de Stroop - Lecture automatique et irrépressible

Les consignes à suivre! Lisez attentivement si vous souhaitez réaliser l'expérience sérieusement. Dans les 3 épreuves auxquelles vous aller vous soumettre, vous devrez prononcer à voix haute des noms de couleurs ou lire à voix haute les mots qui vous seront présentés. Faites de votre mieux pour arriver en bas des images le plus vite possible et sans faire d'erreur (auquel cas, rectifiez tout de suite!).

Planche numéro 1

Vous n'y êtes pas forcé, mais si vous voulez des résultats concrets, munissez-vous d'un chronomètre. Dès le moment où vous cliquerez sur la première image (planche 1), lancez le chronomètre, puis lisez à voix haute les noms de couleurs (--> tâche = lecture), de la droite vers la gauche, en descendant à chaque ligne, comme vous le feriez en lisant un texte. Arrêtez le chronomètre quand vous lirez le dernier mot et notez votre résultat.


Planche numéro 2

Cette fois-ci, votre tâche est de dénommer les couleurs des rectangles que vous verrez (--> tâche = dénomination de couleurs). Lancez le chronomètre de la même façon qu'avec la première image, puis arrêtez-le lorsque vous arriverez au dernier rectangle.


Planche numéro 3

La partie la plus amusante. Pour cette image, comme la précédente, vous devrez dénommer le nom de couleur, mais cette fois, il ne s'agit plus de rectangles, mais de mots. Vous devrez donc dénommer la couleur avec laquelle chaque mot est écrit (--> tâche = dénomination de couleurs)! par exemple, si vous voyez écrit le mot Rouge dans la couleur verte, vous devrez dire à voix haute "vert". Bonne chance!


Terminé!

Vous vous êtes certainement rendu compte de la difficulté à dénommer la couleur de ces fichus noms de couleurs! Si cela vous a posé problème*, rassurez-vous, cela signifie juste que votre lecture est automatique, et c'est on ne peut plus normal lorsque l'on sait bien lire!

(* le terme "problème" fait référence à l'interférence : lorsque la lecture est automatique, les erreurs sont plus fréquentes et le temps de passation plus long lorsque l'on essaie de dénommer un mot qui n'est pas écrit dans la couleur à laquelle il correspond - par exemple, le mot Rouge qui est écrit en vert - par rapport aux deux précédentes tâches.)

Cette petit passation vous a donc donné l'exemple de l'interférence des processus automatique (lecture) sur les processus qui le sont un peu moins, voire pas du tout (dénomination de couleur).
Il faut savoir que le Test de Stroop, tel qu'on l'utilise en entretien clinique, présente 4 planches, celle qui manque ici, étant une planche en noir et blanc contenant les noms de couleur. Le test clinique présente également des normes standardisées permettant de comparer vos résultats à une population de référence. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l'article : Test de Stroop : Théorie et passation