Pourquoi dépenser de l'argent pour les autres nous rend-t-il plus heureux?



Contrairement à ce que l'on pourrait d'instinct penser, l'argent que nous dépensons pour le plaisir d'autrui plutôt que pour le nôtre, nous donne finalement plus de plaisir.
Ce n'est pas à proprement parler une idée qui changera votre vie, et ceux qui prennent beaucoup de plaisir à offrir le savent déjà. Cela dit, pour la majorité, et bien qu'on le reconnaisse assez peu de façon franche, garder son argent pour soi, et pour acheter biens ou services qui nous font plaisir, semble la meilleure chose à faire avec cet argent. Mais ce n'est pourtant pas toujours le cas.

En fait, la recherche elle-même suggère que d'ordinaire, les gens pensent que dépenser leur argent pour leur propre plaisir les rendra plus heureux que s'ils le dépensaient pour d'autres (Dunn et al. 2008). Il existe cependant de nombreuses études donnant des indications contraires selon les cas : 
  • Des participants auxquels on donnait 5$ ou 20$ afin qu'ils les utilisent pour quelqu'un d'autre, se sentaient plus heureux que des personnes à qui on donnait la même somme, et qui avaient pour consigne de les dépenser pour eux-même (Dunn et al., 2008).
  • Les personnes qui dépensent une plus large proportion de leurs revenus pour autrui ou pour des oeuvres de charité se sentent globalement plus heureuses que des personnes qui en dépensent une faible proportion pour autrui, ou carrément rien pour les autres (Dunn et al., 2008).
  • Des étudiants Canadiens et Ougandais qui se remémorent des épisodes de leur vie lors desquels ils se sont montrés généreux envers autrui, se sentent plus heureux que d'autres à qui l'ont a demandé de se remémorer des épisodes de leur vie lors desquels ils ont dépensé de l'argent pour eux-même (Aknin et al., 2010)
Il semblent qu'au moins en ces cas, le don généreux rende plus heureux ceux qui en sont les émetteurs. Et en plus, c'est sans parler des récipiendaires de ces dons, qui doivent très certainement également apprécier!

La Dépense sociale.

Reste à connaitre les raisons d'un phénomène qui peut paraitre étonnant : pourquoi dépenser son argent pour autrui (ce que l'on peut qualifier de "dépense sociale") nous rend-t-il plus heureux?

Certains en auront déjà une vague idée, c'est en partie pour notre propre conscience : donner aux autres nous fait nous sentir bien en renforçant notre estime de soi. Cela nous aide et nous invite à nous considérer nous-même comme quelqu'un de généreux et de responsable - ce qui nous procure du plaisir. Mais c'est également parce que dépenser de l'argent pour autrui tend à cimenter les bonnes relations avec les autres. Or, plusieurs études ont déjà démontré par le passé, combien les gens qui ont de bonnes relations sociales se sentent beaucoup plus heureux que des personnes n'en ayant pas.

Une question demeure néanmoins : si la dépense sociale nous fait nous sentir si heureux, pourquoi croyons-nous généralement que les dépenses pour notre propre compte nous rendront plus heureuses que si on dépensait notre argent pour autrui? 

Simple : le concept d'argent, la valeur de l'argent, tout ce qui lui est connoté, a des effets insidieux et réguliers sur notre esprit : plusieurs études ont montré que le simple souvenir de l'argent avait des effets pervers. Ainsi, selon Vohs et al (2006), par rapport à des personnes ne pensant pas spécialement à de l'argent, des personnes chez qui l'ont a activé le concept de l'argent (par exemple, en leur parlant d'argent, en leur montrant une image de billet, etc...)
  • sont moins enclines à aider autrui (par exemple à indiquer un chemin, ramasser des objets tombés)
  • sont moins enclines à faire des dons à des oeuvres de charité
  • sont moins enclines à passer du temps avec autrui
  • sont trois fois plus enclines à vouloir travailler seules sur quelque chose, même en sachant que quelqu'un peut les aider.
Tous ces comportements sont précisément des comportements qui nous rendent globalement plus heureux. S'en défendre revient donc à diminuer notre plaisir, et ce, juste parce qu'on aura pensé au concept "Argent"! Ainsi, chaque contact avec l'argent diminue la probabilité de chacun d'avoir certains  comportements qui ont tendance à nous rendre heureux.

Pourtant, l'argent n'est pas toujours mauvais, du point de vue psychologique. Les sociétés modernes s'effondreraient sans argent. L'argent peut motiver ou donner de nombreux motifs de satisfaction. L'argent nous garanti souvent protection et soins. Néanmoins, l'argent a clairement, aussi, des effets négatifs. Alors n'hésitez pas à vous montrer généreux, car la générosité est l'une des rares bonnes manifestations de l'égoïsme.