World of Warcraft booste les performances cognitives des personnes âgées



World of Warcraft, outil thérapeutique? C'est l'étonnante conclusion d'une étude publiée dans Computer In Human Behavior, et réalisée par une équipe de la North Carolina State University dirigée par Laura Whitlock. 

Après la Wii-thérapie, la WoW-thérapie?
Pour certains adultes, les célèbre MMORPG (jeu en ligne massivement multi-joueurs) World of Warcraft (WoW) pourrait se révéler davantage qu'un amusant passe-temps, puisqu'il serait à même d'augmenter les performances cognitives, particulièrement chez les adultes qui ont, au départ, de faibles performances dans les tests d’habilités cognitives.

Pour leur étude, les chercheurs ont choisi WoW parce qu'il présente certaines caractéristiques susceptibles d'améliorer le fonctionnement cognitif : le jeu se présente comme une succession de défis faisant intervenir diverses capacités comme le sens de l'orientation, la stratégie, les réflexes... et se déroule, du fait de son aspect multi-joueurs, dans un contexte social interactif qui bombarde le joueur de nouvelles situations, problématiques à résoudre, challenges à relever. Partant de l'hypothèse selon laquelle ces caractéristiques amèneraient un entrainement ludique des capacités cognitives qui les sous-tendent, les auteurs de l'étude ont testé les performances de joueurs avant qu'ils commencent à jouer au jeu, et après quelques sessions de jeu. Il s'avère que les bénéfices sont au rendez-vous, surtout, explique Anne McLaughlin, chez les adultes âgés présentant de faibles capacités cognitives au départ.

Les chercheurs du North Carolina Gains Through Gaming Laboratory ont d'abord évalué les compétences cognitives d'adultes de 60 à 77 ans pour établir un profil de base. Ces compétences incluaient la performance spatiale, la mémoire, et la concentration (focalisation de l'attention).

Réalité virtuelle - un effet classique
Certains des sujets jouaient ensuite à WoW sur leurs ordinateurs de maison, pendant approximativement 14 heures réparties sur 2 semaines, tandis qu'un groupe contrôle n'avait pas à jouer. Les deux furent re-testés deux semaines plus tard sur les mêmes caractéristiques.

Or, les joueurs présentèrent globalement une augmentation de leurs performances cognitives, mais de manière beaucoup plus marquée si dès le départ, leurs performances étaient faibles. Pour ceux dont les performances étaient déjà bonnes, les chercheurs ne constatèrent guère d'amélioration. Les deux compétences, spatiale et attentionnelle, se démarquaient par une amélioration significative. Concernant la mémoire, par contre, aucun effet.

Ce sont donc les personnes qui en avaient le plus besoin, qui ont vu leurs performances augmenter de manière significative

De nombreuses études montrent les bénéfices du jeu dans divers domaines de la vie ou de la santé tels que la prévention (par exemple, la Wii-thérapie) ou l'augmentation des performances cognitives, qui n'est certes pas une nouveauté. Cette étude a donc tout l'air d'une énième recherche - ciblée sur Warcraft - probablement par le truchement de financements insolites ou le désir d'un doctorant de justifier ses passes-temps, ou peut-être le désir marketing de cibler les plus âgés, encore relativement épargnés par les jeux MMORPG. Il est probable que, même s'il n'en est aucunement fait mention, tout type de jeu similaire, comme 4Story (gratuit) présente des caractéristiques également similaires. Mais elle a le mérite de rappeler que les jeux vidéos ont de nombreux intérêts et constituant un passe-temps, non seulement agréable, mais susceptibles d'entraîner ou de conserver vos capacités cognitives.

Whitlock, L., McLaughlin, A. C., Allaire, J. C. (2012). "Individual differences in response to cognitive training: Using a multi-modal, attentionally demanding game-based intervention for older adults". North Carolina State University, Computers in Human Behavior. 17 février 2012.